Premier jet
21812
post-template-default,single,single-post,postid-21812,single-format-standard,theme-stockholm,stockholm-core-1.0.9,woocommerce-no-js,select-theme-ver-5.3,ajax_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive

Premier jet

Ça doit bien faire dix ans que je me dis « J’aimerais beaucoup tenir un blog ». Pourtant, je me suis à chaque fois trouvé une bonne raison pour ne pas commencer : mon écriture est laborieuse, je doute de mes idées, je procrastine. Puis un jour, une chose étonnante est arrivée. On m’a proposé de devenir rédacteur en chef des magazines Photo Life et Photo Solution et j’ai dit oui.

À notre première réunion de production j’ai sorti une feuille blanche et, avec l’aide de ma collègue Jenny, nous avons tracé les grandes lignes de ce que serait, pour nous, le magazine de photographie idéal. Celui que nous aimerions lire. Une fois le plan élaboré, nous nous sommes mis à la tâche de le matérialiser. Non seulement les lecteurs nous ont accompagné dans cette transformation du magazine, mais ils en ont semblé ravis. En effet, le volume de lettres reçues s’est mis à augmenter et celles-ci tiraient presque toutes dans la même direction : cette formule plus personnelle plaisait. Au fil des numéros, ces lecteurs sont devenus des amis et, plus encore, des sources d’inspiration.

Ce soutien nous a donné des ailes et nous a permis de pousser le concept avec toujours plus d’assurance. Les idées ont jaillit et les textes aussi. Je me suis rendu compte que j’avais des choses à dire, créant ainsi deux problèmes. L’un sous la forme d’une pile de carnets griffonnés qui ne seront jamais publiés parce qu’ils sont trop loin du sujet, incomplets ou trop personnels et l’autre : des textes parus dans des magazines qui, par la nature même du medium, ont une durée de vie éphémère et risquent de sombrer dans l’oubli.

Les idées ont jaillit et les textes aussi. Je me suis rendu compte que j’avais des choses à dire, créant ainsi deux problèmes.

C’est là que l’idée du blog est resurgit (plus de 20 ans après tout le monde, je sais). Je me suis dit que je pourrais profiter de cette plateforme pour revisiter mes vieux textes déjà publiés et tenter de structurer mes brouillons qui ne trouvent pas leur place dans le magazine. Ça pourrait donne quelque chose d’intéressant.

Cet espace, donc, c’est ça. Un endroit où je vais parler de photographie bien certainement, mais aussi de créativité, de sources d’inspiration, de famille, d’amis, de bouffe, de sport, de livres et de probablement d ‘un peu tout ce qui me passera par la tête. Le rythme de publication risque d’être irrégulier mais l’objectif est ailleurs : m’obliger à garder un semblant de flux créatif pour empêcher mes neurones de rouiller.

Bon, il faut que j’y aille, Je dois aller chercher mon plus vieux à une fête.

Étiquettes:
Pas de commentaires

Laisser un commentaire